5 Juin

Un mode de chauffage spécifique

Installation d’un chauffage dans une salle de bains

Dans la pratique, pour des raisons de confort, de place disponible ainsi que de sécurité électrique, il ne faut pas chauffer une salle d’eau de la même manière que les autres pièces.

Les méthodes de chauffage de la salle de bains, proposées par le chauffagiste à Paris

Avant de choisir un système de chauffage pour votre salle de bains, il est essentiel de comparer les différents modèles pour choisir la solution la plus appropriée. La liste des équipements pour chauffer à votre disposition est longue : radiateur, sèche-serviette, chauffage d’appoint, plancher chauffant… A l’identique de toute installation électrique dans une salle de bains, il faut respecter les zones de sécurité dans une salle d’eau pour utiliser cette pièce en toute sécurité.

Ainsi, le radiateur rayonnant désigne une plaque de résistance qui transmet sa chaleur par les trous de sa façade. Le rayonnement émis génère une chaleur douce pour réchauffer à la fois les personnes et le mobilier. Ilpossèdede bonnes performances pour chauffer votre salle de bains.

Le radiateur à inertie, quant à lui, fonctionne également par rayonnement. Il possède l’avantage d’être économique car, même éteint, il continue d’émettre de la chaleur pendant un certain temps.

Le radiateur à accumulation se constitue de matériaux à forte inertie thermique. Il stocke la chaleur la nuit pour la restituer le jour, via une programmation efficace. En résumé, il fonctionne en mode « heures creuses » pour permet de réaliser de bonnes économies. Ce sont autant de choix que vous pouvez faire auprès du chauffagiste Paris.

Les sèche-serviettes et tout ce qu’elles proposent

Le radiateur sèche-serviette, également nommé chauffe-serviette, est très tendance dans les salles de bains grâce à ses nombreux avantages. Comme son nom l’indique, cet équipement de chauffage chauffe et sèche vos serviettes tout en réchauffant la pièce avant de faire sa toilette. Cette solution peut chauffer la pièce à condition que la surface ne dépasse pas 10 m2. Les sèche-serviettes peuvent être en mode mural, pivotant ou design.

Le radiateur sèche-serviettes correspond aux petits comme les grands espaces. Il permet de chauffer la salle de bains, de réchauffer la serviette de bains, de la préserver de l’humidité et des mauvaises odeurs en la séchant. Afin de faire des économies et améliorer votre confort, vous pouvez choisir un modèle muni d’un système de programmation que vous pouvez régleren fonction de vos habitudes.

Les sèche-serviettes comportent plusieurs tubes horizontaux, vous permettant de poser vos serviettes. Ils se fixent au mur pour un gain de place non négligeable. Il existe également les sèche-serviettes à lames plates, pour offrir une surface de contact plus importante tout en séchant ou en réchauffant plus vite vos serviettes.

Les sèche-serviettes électriques permettent une montée en température rapide, tout en consommant beaucoup d’énergie. Ils sont directement raccordés à votre installation de chauffage.Ils sont économiques et consomment moins d’énergie qu’un sèche-serviettes directement connecté sur le secteur. Dans la pratique, ils ont l’inconvénient de ne pas fonctionner lorsque le chauffage central est éteint. Vous devrez alors utiliser un chauffage d’appoint pour réchauffer votre pièce.

Il existe également de nouveaux sèche-serviettes qui permettent d’associer les avantages d’un radiateur électrique classique et ceux d’un radiateur directement lié à votre installation de chauffage. Les sèche-serviettes mixtes sont les solutions. Quand la chaudière fonctionne, il utilise l’eau chaude pour chauffer les tubes et lorsqu’elle est éteinte, il passe en mode électrique.Dans tous les cas, pour faire votre choix, vous pouvez toujours vous appuyer sur les conseils du chauffagiste Paris.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *